Archives pour la catégorie Dossier

Les perturbateurs endocriniens

Nous vous recommandons de visionner un documentaire diffusé sur la chaîne Arte Samedi 11 novembre à 22 h 35. Vous pouvez le voir en replay ou encore en cliquant sur le lien ci-dessous.
https://www.demaintouscretins.com/
Quelques Gervaisiens ont constitué un Groupe Environnement Santé (rattaché au Réseau Environnement Santé national). Ils proposent des actions spécifiques  pour nous sensibiliser. Si vous souhaitez vous renseigner nous relayerons votre demande auprès d’eux.

 

 

Des produits durables et réparables dans un Repair-Café

Lutter contre l’obsolescence programmée, n’est pas une aberration économique ! c’est une opération rentable qui mise sur la compétitivité hors prix, l’image de marque, la responsabilité sociale et écologique des entreprises et la fidélisation des clients.
Jeunes start-up ou grands groupes, sont désormais des précurseurs sur le marché des produits réparables et durables. Ainsi, certaines entreprises accompagnent désormais les utilisateurs par des tutoriels accessibles gratuitement.
Mais si votre produit ne bénéficie pas du tutoriel adéquat, venez au Repair-Café, par exemple Samedi 10 juin 2017, salle Danton, 9 rue Danton au Pré-Saint-Gervais ! le tutoriel a un visage humain …. mais en attendant vous pouvez lire l’article ci-dessous.

Lire la suite Des produits durables et réparables dans un Repair-Café

Les Perturbateurs endocriniens

sont à la mode dans les discours de nos hommes politiques !
Mais pour autant qu’est-ce- qui change ?
Certains PE sont susceptibles de troubler le fonctionnement de la thyroïde, une de nos glandes endocrines.  Il en est ainsi, semble-t-il, des substances bromées utilisées par certains fabricants de meubles, textiles, matelas, plastiques pour répondre  aux normes de prévention des incendies.
A l’automne 2015, l’Agence Nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) rendait un avis sur ces substances aux noms barbares comme les PBDE, les PBB, le TBBPA rappelant que « plusieurs études épidémiologiques ont démontré une relation, chez les enfants, entre l’exposition prénatale et post natale aux PBDE, d’une part, et certains effets, d’autre part : faible poids à la naissance, faible tour de tête et de poitrine, diminution des fonctions de coordination de la motricité, de cognition et de concentration ».
Lire la suite Les Perturbateurs endocriniens

Les Perturbateurs Endocriniens

Qu’est-ce qu’un « perturbateur endocrinien » ?   L’expression perturbateur endocrinien (PE, ou aussi « leurre hormonal »[) a été créée en 1991 par la physiologiste américaine Theo Colborn []pour désigner toute molécule ou agent chimique qui, présent dans un organisme vivant (mais qui lui est étrangère), a des propriétés hormono-mimétiques (c’est-à-dire qui sont perçues comme des hormones par l’organisme) et qui sont cause d’anomalies physiologiques et de reproduction.
Qu’est-ce qu’une hormone ?   Une hormone est une substance chimique biologiquement active, sécrétée par le système endocrinien, en réponse à une stimulation, et capable d’agir à très faible dose, à distance et par voie sanguine sur des récepteurs spécifiques de l’organisme. Elle transmet un message sous forme chimique et joue donc un rôle de messager dans l’organisme.
Les hormones existent chez tous les êtres vivants, végétaux et animaux.
Comment agit un « perturbateur endocrinien » ?   Ces molécules agissent sur l’équilibre hormonal. Elles sont susceptibles d’avoir des effets indésirables sur la santé en altérant des fonctions telles que : la croissance, le développement, le comportement, l’humeur, la production, l’utilisation et le stockage de l’énergie, le sommeil, la circulation sanguine, la fonction sexuelle et reproductrice.
Ces molécules agissent à très faibles doses (comparables aux concentrations physiologiques des hormones) ; elles ne sont pas toxiques au sens habituel du terme (empoisonnement) mais peuvent perturber l’organisme, souvent de façon discrète.

Elles sont sources de maladies émergentes (en partie liées au mode de vie) et ont parfois un impact sur la descendance (par exemple, le Distilbène affecte la mère et ses descendantes) ou sur des populations entières (par exemple les escargots marins ou la faune piscicole vivant dans des zones où des perturbateurs endocriniens sont très présents, comme les alligators de Californie exposés à du DDT et ne pouvant plus se reproduire, qui ont fait l’objet d’études déjà anciennes).
Comme les hormones qu’ils imitent, plusieurs perturbateurs endocriniens exercent probablement conjointement leurs effets sur l’épigénome (c’est-à-dire la partie du génome modifiable par l’environnement).
Les effets à très faibles doses de ces molécules, les interactions synergiques entre perturbateurs remettent en question les approches réglementaires basées sur des « seuils toxicologiques » par produit.

Lire la suite Les Perturbateurs Endocriniens